Magistro Beta

Switch to desktop Register Login

Tuer Dieu tue

  • Écrit par 
  • Taille de police Réduire la taille de la police Réduire la taille de la police Augmenter la taille de police Augmenter la taille de police
  • Imprimer
  • E-mail
Évaluer cet élément
(9 Votes)
Tuer Dieu tue
 
Le 7 janvier 2015, les plus grands noms de la dérision libertaire et bouffeuse de curés étaient abjectement assassinés par les malades de Daech religieusement modifiés. Attentat qu’aucun Satan ne saurait justifier, sauf à le perpétrer lui-même. Cet acte sanguinaire, qui emporta Cabu, Charb, Wolinski et leurs compagnons de dessins, est le blasphème suprême : tuer au nom de Dieu.
Paix à leurs âmes en ce jour.
 
Cela aurait dû apaiser les survivants devenus par leurs "martyrs athées" de nouveaux héros français. Mais non, au lendemain du massacre, l’esprit Charlie, rescapé du drame mais pas de l’athéisme intégriste, s’est à nouveau manifesté, derrière la légitime émotion du pays, sous un autre blasphème : la caricature du sacré.
A la une de Charlie il y a un an, le prophète était dessiné écrasé d’un pardon trop chrétien. Avec le slogan "Je suis Charlie" entre les mains qui accomplissait le sacrilège de l’Invisible, cette moquerie a humilié 5 millions de musulmans, sincèrement désireux de participer au deuil de la nation. Absents de la manif nationale, ils ont souffert en silence de la vente tonitruante de ces 5 millions de Charlie, comme autant d’injonctions à apostasier. Et qui n’ont réussi qu’à les confirmer dans leur foi et leur communauté.
Un an et 150 victimes plus tard, de toutes religions confondues, Charlie est toujours athée militant. Mais cette fois-ci pas téméraire, l’irrévérence antireligieuse épargne Allah et se replie sur un dieu cacochyme et massacreur, qui, tel le père Noël est une ordure ensanglantée, "court toujours" une kalach en bandoulière. Réjouissons-nous, croyants moqués, le ridicule judéo-chrétien tuera moins.
 
Sous prétexte d’être libre d’expression, la dérision avilit dans un même geste fatal le bourreau et ses victimes : elle bégaye devant la liberté religieuse, piétine la laïcité chrétienne et en oublie la Une-hommage à ses camarades morts au champ d’honneur de l’obscurantisme. Même la plaque mortuaire est loupée ! Surtout, on découvre la terrible vérité. Comment Dieu peut-il être assassin alors même qu’il n’existe pas ?
Face à la crise et à la mort – provoquées par la même déréliction de l’âme – les rebelles à Dieu tiennent la solution : continuer de ricaner gratuitement et de s’essuyer les pieds sur le sacré universel, au nom des droits de l’Homme. Mais au pays de la fille aînée de l’Eglise, tuer Dieu ne mène nulle part, sauf au néant la société et à sa perte l’humanité. Parce que Dieu est notre intime, les attaques incessantes contre Lui rendent assassin. Tuer Dieu tue l’homme et massacre ses droits. Rire de Dieu divise une société déjà polyfragmentée.
Est-ce cela l’ "unité nationale" ?
 
Rire avec Dieu sauve
S’il y a bien un être spirituel, que nous voulons en notre profonde compagnie, c’est Dieu. Dieu est humour, ce doux mélange d’humilité et d’amour. Oui, Dieu nous sort de notre sinistre isolement, il nous élève vers ce qui nous dépasse, comme un bon fou-rire nous sort de nous pour nous relier à tous ceux qui communient dans la même hilarité heureuse ; celle du bien-être de la joie. Car jamais l’humour, le vrai, ne souille : ni l’amitié, ni l’amour, ni le lien entre les citoyens. L’humour rajeunit l’âme.
Le 4 décembre 2015, Laurent Violet, chantre de l’humour noir et de l’amour vrai, est mort. II avait 50 ans. Il était insolent : la preuve, il s’était fait virer de France Inter. Il disait ne pas croire, mais jamais il ne s’est moqué de ceux qui riaient avec Dieu. Mieux, il riait avec eux.
Alors nous aussi rions, et vivons, notre vie est si courte. Avec un peu d’humilité et beaucoup d’amour, rendons la belle. L’humanité est déjà trop blessée pour que par dérision, narcissisme et méchanceté, on la laisse accepter cette guerre des fondamentalismes. C’est par le respect de tous, et nos consciences éveillées pour l’Humain, que nous gagnerons la paix. Celle des braves.
Notre France la mérite.

Paru sur Causeur, 8 janvier 2016
BARJOT Frigide

Née le 25 septembre 1962
Mariée à Basile de Koch – 2 enfants

Maîtrise de Droit des Affaires (Lyon III)
Diplôme de Sciences Politiques (IEP Paris)

Expériences et réalisations
    Evènementielles
Initiation
Création de l'Association "Appel à la Vérité"  (journalistes et intellectuels, pétition 30 000 signatures) (2010)
Opérations médiatiques : "Nous sommes tous des prêtres catholiques”,  "Appel à la Vérité”  (Internet, Facebook 2010)
Création de l'association "Touche pas à mon Pape !"  (jeunes Facebook, 3000 membres) (2009)
Opérations médiatiques :"Touche Pas à mon Pape !”,  "Benoit J’ai Confiance en Toi” (pétition 35 000 signatures),  "Benoithon 2009" (Internet 2009)
Création de l’association Transept (2005)
     (mise en contact diverses associations laïques catholiques (Ichtus, Vieux Colombier, Femina Europa …)
Opération médiatique : "Bienheureux Jean-Paul II” (mort de Jean-Paul II),"Benedictus qui venit in nomine Domini!”  (2005)
(Election de Benoît XVI)
Opération médiatique : "The Boss” (2003) (Sortie mouvementée du film « La Passion » de Mel Gibson)
Participation
•  Animation des Famillathlon 2005, 2008, 2009 (Paris, Champ-de-Mars, 100 000 personnes) (26 septembre 2010)
• « Paroles&Prières » (billet d’humeur) (Août 2010)
• « Etanchermasoif.com » (site collaboratif d’évangélisation) (Juillet 2010)
• Journées Portes Ouvertes des Bernardins (Mai 2010)
• 2ème Nuit des Témoins de l’AED (24 mars 2010)
 
     Médiatiques
Invitée avec Basile de Koch sur tous les medias
     (France Télévision, TF1, France 2, Radio France, Europe 1, RTL, RMC, Radio Notre-Dame, Radio Nova, etc.)(depuis 1989)
Chroniqueuse-interview de « Elles ont les moyens  de vous faire parler “, talk-show sur TEVA (2005-2006)
Chroniqueuse chez Laurent Ruquier "On a tout essayé", France 2 et "On va s'gêner", Europe 1(2001-2005)
Chroniqueuse de "C'est pas mon choix" avec Evelyne Thomas, France 3 (2003)
 
     Politiques
Première Dame du groupe de presse parodique Jalons, (très) attachée au Président de Koch (1990 -…)
     Directrice commerciale, artistique, production, publicité, relations humaines, relations presse,
     manutentionnaire, serveuse de gin tonic, auteur à mains multiples de parodies littéraires et politiques(depuis 1990)
Agence de communication Principes (1988-1994)
     Directrice commerciale, de production, des relations presse (1989-1994) , chef de publicité (1988)
     Budgets : RPR, Europe 2, collectivités locales (Vichy, Paris, Chalon/Saône, département du Nord), élections présidentielles (1988), municipales (1989) et législatives (20 candidats en 1993), puis abandon définitif des politiques…
 
     Artistiques
Résurrection du groupe rock The Dead Pompidou’s  (2008)
     L’Etoile  (1er avril 2008), Fête de la Musique de la Mairie du XVème (21 juin 2008), Le Réservoir (juillet 2008)
Carrière solo sur scène (depuis 2004):
     . Interprète originale du tube deKonnyfer, gagnante de laFient’Académy
     "Fais-moi l'Europe à 35 membres", disponible en CD 2 titres sur www.jalons.fr
     . Concert unplugged au Vogue (1er juillet 2004)
     . Interprète de : "Amusez-vous, foutez-vous de tout !" (en duo Basile de Koch, disponible en CD 2 titres sur www.jalons.fr)
     . Animation du gala Albert Willemetz aux Bouffes-Parisiennes  (11 octobre 2004)
Organe féminin de la chorale Le Mystère des Voix Centristes (depuis 1992)
Choriste puis chanteuse du groupe de rock The Dead Pompidou's  (depuis 1989)
Conception, organisation et participation à divers spectacles de variétés (Lyon)  (1983 à 1986)
Fande Brigitte Bardot (répertoire musical complet)(depuis 1962) 
 
Ouvrages
 Sous la direction de Basile de Koch
Le Manuel de survie de la femme moderne (Presses de la Renaissance, 2007)
J’éduque mes parents (Lattès , 2004)
J'élève mon mari (éd. Poche Marabout 2002)

  Avec le groupe Jalons
•  Livres
Le Manuel d’Inculture Générale (Flammarion, octobre 2009)
L’Histoire Unverselle des Religions (La Table Ronde, 2006)
L’Histoire Universelle de la Pensée (La Table Ronde, 2005)
Réédition : L’Histoire de France de Cro-Magnon à Jacques Chirac (La Table 2004)
Le Manifeste Foutiste (Lattès, 2003)
L’Histoire de France de Cro-Magnon à Jacques Chirac (Michel Lafon, 2000)
Les Dossiers Secrets des Renseignements Généraux (Michel Lafon, 1995)
Politique Mode d'Emploi (Presses de la Cité, 1993)
Elysez-les tous (Orban, 1988)
 
 
 
 • Pastiches de presse
Fientrevue (2003)
Qui Choisir? (2002)
L’Epique (2000)
Voiri (1996)
Le Cafard Acharné (1994)
Le Figagaro (1993)
Coin de Rue-Images immondes (1989)
Le Lougarou-Magazine (1988)
Franche-Démence (1988)
Laberration (1986)
Le Monstre (1er avril 1985)

Adossée à des fondamentaux politiques avérés. Magistro, une tribune critique de bon sens, raisonnée et libre, d'information civique et politique.

Top Desktop version