Magistro Beta

Switch to desktop Register Login

Au delà (113)

Lorsqu’est tombé le mur de Berlin – au grand étonnement des mêmes "prophètes" qui continuent de pérorer sans s’être remis le moins du monde en question, une voix s’était élevée depuis plus de deux décennies, réfutant le modèle occidental, dit libre, tout autant que le régime ouvertement totalitaire qui l’avait envoyé au goulag. On se souvient, en particulier, du fameux discours de Soljenitsyne – puisqu’il s’agit de lui, sur le manque de courage de l’Occident (1), qu’il prononça à Harvard en 1978. En gros il ne prédisait pas un avenir très radieux à ce monde en quête éperdue du bien-être matériel, s’il continuait à se départir de sa dimension spirituelle. En 1989, tout à l’euphorie de la disparition de la menace communiste, personne n’a voulu écouter le vieil homme qui empêchait de rêver en rond au 'tout consommation', y compris dans sa Russie où il aurait aimé inspirer les nouveaux…
Publié dans Au delà
Écrit par
En savoir plus... 0
Loin de moi l'idée de vouloir exciter à une quelconque haine envers les musulmans, haine qui serait contraire au commandement d'amour de son prochain, tel que nous l'a enseigné le Christ. Christ qui est mort et ressuscité pour tous les hommes, donc autant pour les musulmans que pour nous-même. Mais cela ne doit pas nous empêcher d'essayer de comprendre, en vérité, ce qui se passe dans la tête de ceux qui assassinent au jour le jour chrétiens et musulmans. Cette quête suppose un refus de tout irénisme et un effort de connaissance approfondie de cette religion qui fait peur par méconnaissance coupable de notre part.   Depuis quelques temps, nous voyons (enfin) quelques musulmans protester contre ces abominations, et affirmer devant des caméras complaisantes que "l'islam, ce n'est pas ça, que jamais le coran n'a commandé de tuer des innocents et que l'islam a toujours été une religion de paix…
Publié dans Au delà
Écrit par
En savoir plus... 0
L'ouverture est violente : une femme, chez elle, est agressée, étranglée. Cela se pass dans une petite ville tranquille. Akim (Fayçal Safi), un jeune musulman qui habite avec sa famille dans le voisinage, est terriblement impressionné par cette tragédie. Quelque temps plus tard, il a l'occasion d'assister au baptême du bébé d'un ami. Le prêtre qui officie est le frère de la victime. Akim fréquente assidument la mosquée avec son frère, et se prépare à prendre la suite de son oncle imam, mais il est troublé par le message évangélique et par la mystérieuse bonté du prêtre qui a choisi de continuer à habiter à côté des parents de l'assassin "parce que cela les aide à vivre". Peu à peu, son chemin intérieur l'entraîne sur les pas du Christ.   L'apôtre de Cheyenne Carron retrace cette évolution intime au milieu des remous qu'elle provoque dans la famille d'Akim et dans…
Publié dans Au delà
Écrit par
En savoir plus... 0
Il est de plus en plus fréquent d’entendre que nous vivons dans un "monde de fous" ! Notre postmodernité se caractérise en effet par la démesure en toutes choses, ce que les Grecs nommaient l’hybris, attitude inspirée par les passions et notamment l’orgueil d’un homme qui se veut maître de tout et qui n’accepte pas d’être limité par des contraintes imposées de l’extérieur. On en a eu un bel exemple au milieu de l’été avec ce cas d’un couple australien stérile ayant eu recours, dans le cadre d’une GPA, à une mère porteuse thaïlandaise : or celle-ci a donné naissance à des jumeaux dont un garçon trisomique ; la logique commerciale de l’opération – on "achète" 11 000 euros un bébé "parfait" – imposait d’éliminer l’intrus malade pour ne conserver que la fille "normale" ; mais la mère porteuse, ayant des principes religieux (elle est bouddhiste), a catégoriquement refusé l’avortement…
Publié dans Au delà
Écrit par
En savoir plus... 0
Toute société cherche à faire cohabiter l’individuel et le collectif et doit constater qu’un pan entier de la réalité lui échappe et qu’elle est incapable de lui donner une explication rationnelle. Pourquoi la Terre a-t-elle eu des périodes de glaciation et de fort réchauffement bien avant que l’homme n’apparaisse ? Comment connaitre avec précision le moment et l’endroit de la grêle ou de l’arc-en-ciel ? Que se passe-t-il après la mort ? S’il y a eu bang au cas où le Big Bang aurait existé, quelle est l’origine de l’énergie de ce bang ? La complexité aussi extraordinaire qu’admirable de la vie sur Terre, du microcosme au macrocosme, peut-elle n’être due qu’au hasard et à la nécessité ? Toutes ces questions sans réponses, toutes ces incompréhensions forment le domaine du sacré et il est difficile d’en parler puisque par définition ce domaine est hors nos limites.   Pourtant une société,…
Publié dans Au delà
Écrit par
En savoir plus... 0
... Sur les valeurs militaires Les valeurs guerrières Il existe des valeurs guerrières. Elles semblent posséder une universalité, qui se rattache à la guerre elle-même, comme phénomène anthropologique. C’est pour cela qu’on a pu parler d’un "code du guerrier" (1). Citons d’abord, comme exemple de valeurs guerrières, la défense des foyers et de la patrie ; puis les conditions culturelles et psychiques de cette défense : le courage, le sens du sacrifice, l’honneur, la fidélité, la frugalité, la rusticité, etc. L’estime pour ces vertus, pour ces valeurs, s’enracine dans la reconnaissance d’une grandeur qui s’attache à la victoire de l’homme sur l’égoïsme et sur la peur de la mort. C’est ainsi que Ludwig Wittgenstein, dans ses carnets de guerre, écrit : "Maintenant, j’ai une chance d’être un être humain décent, parce que je vis face à face avec la mort". (2) Par extension, tout ce qui témoigne d’une victoire de l’homme sur…
Publié dans Au delà
Écrit par
En savoir plus... 0
Le premier film de Natalie Saracco, histoire d’une conversion, est aussi une étonnante aventure de cinéma. Ce n’est pas ce film qu’on aurait dû voir, si tout s’était déroulé normalement. Après trois courts métrages, Natalie Saracco s’apprêtait à réaliser son premier long. Elle avait le scénario (une sorte de Roméo et Juliette d’aujourd’hui, dit-elle, un pur mélo), un producteur solide. Le projet prenait tournure. Elle en parlait, ravie, dans la voiture que conduisait une amie. Et soudain, l’accident. La voiture envoyée dans la rampe de sécurité après des voltes folles, les deux femmes encastrées, attendant les secours. Le premier mot de son amie, qui se moque généralement de sa foi, est pour lui dire : "Vite, on prie !". "Je ne parvenais pas à respirer et je crachais du sang, raconte Natalie Saracco. Comme je viens d’une famille de médecins et de chirurgiens, j’ai fait mon diagnostic : hémorragie interne. Je…
Publié dans Au delà
Écrit par
En savoir plus... 0
Un pape qui n'est pas innocent ! Que la politique ait besoin, pour être crédible et respectée, de la morale est une évidence même si, par exemple, le triste épisode relatif à Aquilino Morelle a montré que ce combat démocratique est loin d'être gagné. Mais la religion ne peut pas se passer de la politique comme art et technique et le pape François ne cesse pas de le manifester remarquablement. Une politique sans éthique est un désastre et creuse encore davantage le fossé entre ceux qui gouvernent et les citoyens sans que ceux-ci soient au moins comblés par le bonheur de pouvoir respecter et admirer qui leur montre le chemin. Une éthique sans incarnation forte dans la pâte du siècle et les stratégies de conviction et de persuasion dont notre modernité est friande serait condamnée à demeurer lettre morte et vœu pieux. Que ce pape extraordinaire soit un fin politique…
Publié dans Au delà
Écrit par
En savoir plus... 0
Dimanche, le pape François canonisera deux de ses prédécesseurs Jean XXIII et Jean Paul II. C'est dans les pas de Karol Wojtyla que Bergoglio semble avoir mis les siens. Entre le Polonais qui fit sortir il y a trente-cinq ans le Vatican d'Italie et l'Argentin qui le fait maintenant sortir d'Europe, que de points communs. Leurs pontificats semblent également placés sous le signe de la liberté. Une photo célèbre montre François affublé d'un nez rouge. Jean Paul II non plus n'avait pas son pareil pour jouer avec les photographes du monde entier. Par leurs initiatives personnelles ou pastorales, leurs déclarations, les deux hommes ont en commun d'aimer surprendre une époque avide de nouveauté. C'est ainsi , le caractère prophétique de leur mission de Vicaire du Christ passe par les médias, les petites phrases et les images fortes qui leur assurent une immense popularité. Mais s'il n'y avait que de sympathiques…
Publié dans Au delà
Écrit par
En savoir plus... 0

Adossée à des fondamentaux politiques avérés. Magistro, une tribune critique de bon sens, raisonnée et libre, d'information civique et politique.

Top Desktop version