Magistro Beta

Switch to desktop Register Login

La Rotonde, Fouquet's de...

  • Écrit par 
  • Taille de police Réduire la taille de la police Réduire la taille de la police Augmenter la taille de police Augmenter la taille de police
  • Imprimer
  • E-mail
La Rotonde, Fouquet's de Macron 
 
Est-il nécessaire de se pencher sur les cartes de ces deux grands établissements parisiens pour en comparer les prix ?
Ce qui compte c'est l'esprit et ...  c'est le geste.
 
Emmanuel Macron, le soir du 23 avril s'est très vite comporté en vainqueur. En vainqueur, non pas du premier tour de l'élection présidentielle mais en vainqueur du second tour de ladite élection. "V" de la Victoire, "contact" avec la foule du haut du sixième étage de son quartier général, traversée de Paris à la Chirac en 1995 avec motards, journalistes et feux verts... mais Chirac était déjà élu, lui, et Sarkozy au Fouquet's l'était aussi !
 
A Montparnasse, quartier de la fête s'il en est, à la Rotonde, l'attendaient ses petites mains mais surtout des représentants de différents réseaux, de la finance, des médias, du "show biz" ; l'embrassade avec Stephane Bern, notamment, n'a échappé à personne.
Pendant ce temps, à Hénin-Beaumont, bien loin de Paris, les télévisions nous montraient "les petits et les sans grade" qui dansaient et faisaient la "chenille".
D'un côté un "entre-soi" et de l'autre le peuple, les "travailleurs", comme dirait Madame Arthaud.
 
Au même moment, la classe politique qui se croit encore propriétaire de ses voix donne ses consignes et fait ses comptes sur ses calculettes... Les résultats sont là !!! Elle n'a toujours pas compris que le peuple ne l'écoute plus, qu'il a déjà rejeté Hollande, Juppé, Sarkozy, Valls, Dufflot, Fillon et qu'il risque de vouloir continuer avec leurs héritiers. Comme l'ont fait les Italiens une première fois et comme ils sont en train de le faire de nouveau, comme l'ont fait les Grecs, comme l'ont fait les Américains, comme ont failli le faire les Autrichiens.
Il est possible de supposer que les images projetées de l'épisode de la Rotonde et des premiers pas de Macron qualifié pour le second tour, auront plus d'impact sur les électeurs de Mélenchon, et même sur bien des électeurs de Fillon, que les mots d'ordre qu'ils auront reçus.

24 avril 2017                                          
 
FADDA Denis

Né le 24 novembre 1943
Marié - 3 enfants
 
 
Haut fonctionnaire international
     (Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture)
Ancien Président de l'Académie des Sciences d'Outre-Mer
 
Docteur d'Etat en Droit
Diplômé de 3ème cycle en Histoire
D.E.S de Droit public
D.E.S de Science politique
Maîtrise ès Lettres
Diplômé de l'Institut des Hautes Etudes Internationales (IHEI)
     et de l'Institut libre d'étude des relations internationales (ILERI)
Ancien élève de l'Institut des Hautes Etudes de l'Amérique Latine
     et de l'Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO), dit Langues O'

Professeur des universités associé  
     enseignant dans différentes universités étrangères
Administrateur de l'Université Senghor d'Alexandrie

Membre de la Société française pour le droit International
Secrétaire général de l'Institut des Sciences Juridiques du Développement (1971-1979)
Membre de la Commission nationale française pour l'Unesco (1978-1980)
Administrateur et Secrétaire général de l'Office Information Culture et Immigration (I.C.E.I.) et de l'Agence nationale pour le développement des relations interculturelles (A.D.R.I.) (1976-1983)
Fondateur du Forum Méditerranéen de la Culture
Président international de La Renaissance Française
Membre de l'Académie des Arts, Lettres et Sciences de Languedoc
Président de l'Académie des Sciences d'Outre-Mer
 
Distinctions
Chevalier de la Légion d'Honneur
Officier de l'Ordre national du Mérite
Médaille de la FAO
Médaille d'or de La Renaissance Française

Adossée à des fondamentaux politiques avérés. Magistro, une tribune critique de bon sens, raisonnée et libre, d'information civique et politique.

Top Desktop version