Magistro Beta

Switch to desktop Register Login

Les ciseaux vertueux

  • Écrit par 
  • Taille de police Réduire la taille de la police Réduire la taille de la police Augmenter la taille de police Augmenter la taille de police
  • Imprimer
  • E-mail
Les ciseaux vertueux
 
La maison de Pierre Loti est menacée d'être exclue des chefs-d'œuvre à restaurer à cause de propos peu amènes tenus il y a un siècle par son propriétaire. Notre époque s'installe imprudemment dans le "chrono-centrisme". Qu'est-ce que ce terme, aussi barbare que ce qu'il désigne ? Le promoteur du loto du patrimoine, Stéphane Bern, le définit, en mettant en garde : "Ne mettons pas notre regard d'aujourd'hui sur des personnages du XIXe siècle."
Après la polémique sur Hergé jugé raciste ou Bizet phallocrate, cet incident n'est que le nouvel épisode d'un mouvement de fond. Tel Javert poursuivant Valjean jusqu'à son dernier souffle, sans indulgence ni intelligence, la pratique se répand de porter des jugements anachroniques.
Le procureur Pinard peut être fier de sa postérité : celui qui poursuivit Flaubert et fit condamner Baudelaire au nom de la "morale publique" a une belle descendance. Dans des associations, et aux États-Unis dans des maisons d'édition, des esprits vétilleux travaillent à surveiller les arts et lettres. Leurs ciseaux vertueux n'ont rien à envier aux censeurs de jadis. Ils traquent les romans sans égard pour le génie de leur auteur, scrutent les toiles de maîtres, auditionnent les opéras avec l'oreille d'un juge d'instruction.
Comment en est-on arrivé là ?
La vision philosophique de l'homme fondée sur la liberté, sur quoi repose notre société, a depuis trente ans fait place à une défense des individus, de leur mémoire et de leurs droits particuliers. Pour protéger ceux-ci, le politiquement correct américain invente les contrôles "de sensibilité" - ah qu'en termes galants ces choses-là sont dites ! Mais qui dresse la liste des "sensibilités" ? La loi ? Ou les militants politiques et les communautés ?
Un spectre se dresse devant nous : la littérature, fille de Don Juan et de Boule de Suif, élevée sans corset, tant bien que mal, perd de ses belles couleurs et de sa vitalité. Le traitement à la "moraline" que lui inflige notre époque ne lui vaut rien. Son teint blafard annonce un monde bien triste.

Paru dans Le Figaro, 9 juin 2018
MONTETY de  Etienne

Né le 2 mai 1965
Marié – 5 enfants
 
Journaliste,

Ecrivain
 

Maîtrise de droit et sciences politiques
DESS de sciences politiques
 
Directeur adjoint de la rédaction du Figaro
Directeur du Figaro littéraire (depuis 2006)
Dirige également les pages "Débats Opinions" du quotidien depuis 2008
Anime une chronique quotidienne intitulée "Encore un mot".
 
Ouvrages
- Thierry Maulnier (biographie) (1994) -  Salut à Kléber Haedens (1996) - Honoré d’Estienne d'Orves, un héros français (2001)     Prix littéraire de l'armée de terre - Erwan Bergot en 2001 - Des Hommes irréguliers (2006) - L’Article de la mort (2009) - Encore un mot : billets du "Figaro" (2012) - La Route du salut (2013) -

Adossée à des fondamentaux politiques avérés. Magistro, une tribune critique de bon sens, raisonnée et libre, d'information civique et politique.

Top Desktop version