Magistro Beta

Switch to desktop Register Login

En France (835)

Deux peuples, deux mondes, deux France   A chacun son pavé. A chacun ses rues, à chacun ses manifs, à chacun ses slogans. Samedi 24 novembre, il y avait d'un côté les "gilets jaunes" et de l'autre, #NousToutes. D'un côté, on protestait contre la hausse de la fiscalité sur le diesel, de l'autre, "contre les violences faites aux femmes". D'un côté, la France périphérique, les classes populaires, employés, commerçants, ouvriers, une majorité d'hommes blancs entre 30 et 50 ans ; de l'autre, la France des "minorités", les mouvements féministes, LGBT, les "racisés", les indigénistes islamiques, les défenseurs des femmes voilées. D'un côté, les réseaux sociaux, de l'autre les médias "mainstream", les syndicats, la gauche bien-pensante ; d'un côté, la France qui a du mal à finir ses fins de mois ; de l'autre, la France qui vit grassement de subventions publiques. Et qui en demande toujours plus ! D'un côté, un peuple ostracisé par les…
Publié dans En France
Écrit par
En savoir plus... 0
Faillite de la démocratie française   Les images des Champs Elysées et de la place Charles de Gaulle, saccagés et en flammes, sont honteuses pour notre pays. Jacquerie d’un peuple au bord du désespoir comme l’affirment les commentaires ? Complot de "l’ultra-droite", comme n’a cessé de le marteler le pouvoir ? En vérité, il faut y voir la quintessence de la faillite d’un régime politique. Gilets jaunes ou casseurs ? La violence, répugnante, se répand quand nul ne croit plus au pouvoir des urnes. Cette lamentable révolte est le fruit des élections biaisées de 2017, d’un second tour minable qui a privé les Français de choix respectable et d’un débat d’idées digne de ce nom, puis de la vertigineuse abstention aux législatives, abolissant de fait, la crédibilité de la démocratie française. Quand le Parlement en tant que creuset du débat démocratique, disparaît comme anéanti, les désaccords s’expriment dans la rue et par…
Publié dans En France
Écrit par
En savoir plus... 0
Ne surfons plus sur la vague !   Premier de la classe, le ministre de l’Education nationale a fort à faire avec une fronde virtuelle mais bien réelle sur Twitter. Depuis plus de 72 heures en effet, les profs se rebiffent à l’appui d’un hashtag #PasDeVague, pour décrire le délitement de l’autorité à l’école. Derrière cette vague d’indignation, le spectre bifrons de la récupération politique et du laissez-faire. Pour arrêter la déferlante ? Mais qui a eu cette idée folle d’enflammer l’école ? On rejettera la faute sur la révolution sociale ou bien sur le retour de l’autoritarisme dans la classe… Pourquoi pas dénoncer une fois encore le manque de moyens, et même, les écoles indépendantes ? Notre société a perdu la foi dans l’autorité, parce qu’elle est dépourvue de convictions partagées sur ce que pourraient être les sources de sa légitimité. L’école s’en trouve profondément déstabilisée, désinstitutionnalisée. Dès lors, elle n’arrive plus concilier les impératifs…
Publié dans En France
Écrit par
En savoir plus... 0
Quel recours dans l’hypothèse d’une déstabilisation et du chaos ?   La France est entrée dans une grave crise politique dont le mouvement des gilets jaunes est un symptôme. La rupture entre la classe dirigeante ou influente et la France profonde atteint en ce moment son paroxysme. Elle ne date évidemment pas de l’ère Macron mais elle a franchi aujourd’hui un point de non-retour. Pour la première fois, une équipe dirigeante a fait depuis 18 mois le choix de s’identifier à la France des élites en opposition frontale avec la France profonde, méprisée en tant que "populiste". Elle en paie aujourd’hui le prix fort. Les spécialistes de la vie politique française se félicitent de la supposée stabilité du régime politique français, permettant au pouvoir de garder indéfiniment le cap sans être menacé par les troubles. Ils confondent solidité et rigidité. Un système qui met à l’abri le pouvoir politique de…
Publié dans En France
Écrit par
En savoir plus... 0
Overdose fiscale   L'appui que rencontrent les "gilets jaunes" auprès de l'opinion, en dépit du recours archaïque aux barrages routiers, dépasse la seule sympathie pour une révolte d'anciens timides. La dénonciation de l'overdose fiscale pourrait amener les métropoles à entrer dans la danse. La France est le pays le plus fiscalisé au monde. Quand une des égéries du mouvement, Jacline Mouraud, déclare dans une vidéo "Vous faites quoi de notre pognon ?", elle pose avec ses mots un problème de fond : pourquoi les Français, qui payent de plus en plus d'impôts et de taxes, ont-ils des services publics de plus en plus défaillants, surtout dans la France périphérique ? La question invite à envisager une réduction du périmètre des solidarités, soumises à la préférence étrangère. La défiance vis-à-vis d'un État centralisateur et normatif est un autre thème qui s'invite dans le débat. La défense d'un peuple autochtone et de…
Publié dans En France
Écrit par
En savoir plus... 0
Les femmes, fer de lance des gilets jaunes   Elles s’appellent Pricilla Ludosky, Jacline Mouraud, Laetitia Dewalle, Mélodie Mirandella : alors que le gouvernement caricature les gilets jaunes en beaufs alcooliques, homophobes, racistes, violents, ce sont les femmes qui sont en première ligne dans les mobilisations de la France oubliée. Chantal Mazet, 63 ans, a été la première victime du mouvement de protestation lancé le 17 novembre. La retraitée a été écrasée samedi en Savoie par une automobiliste qui tentait de forcer un barrage. Sa fille, Alexandrine, a repris le combat. Cette réalité vient corriger l’image grossière que l’Etat cherche à diffuser, de gilets jaunes fascistoïdes manipulés par les extrêmes. A ce jeu, la Macronie prend le risque de s’enfermer irrémédiablement dans l’entre-soi des gagnants de la mondialisation, incapables de s’ouvrir à la France d’en bas. Quand le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, alerte hier sur une "dérive totale" du…
Publié dans En France
Écrit par
En savoir plus... 0
Le militaire. Héros, puis victime, puis judiciarisé   Plus de recul :  voilà ce dont notre démocratie a besoin. Ce texte sur le soldat dans notre société veut aider à prendre un tel recul.  Il actualise un article publié dans le numéro 15 de la revue Inflexions, sur la judiciarisation de l'action des forces armées.   Après 1918 En France, un nombre considérable de monuments aux Morts de la Guerre de 14 portent l’inscription : "A nos Héros morts pour la France". Elle exprimait le sentiment commun d’alors : patriotisme ardent, sens du devoir et sacrifice. Mais la saignée fut si cruelle que ce fut comme si "le patriotisme avait tué la patrie". Le choc de la Grande Guerre libéra ainsi un mouvement profond vers l’individualisme radical, en partie bloqué jusqu’alors par la solide structure d’un enseignement républicain à base de morale kantienne du devoir.   En 1940-1945 Il y eut beaucoup de héros,…
Publié dans En France
Écrit par
En savoir plus... 0
La France doit-elle acheter de la dette publique américaine ? La France augmente ses achats d’obligations du Trésor américain. Son stock qui était de 3,8 milliards de dollars en février 2008, s’élève désormais à 118,4 milliards.(1) Compte tenu du risque de récession annoncé pour 2020 par Ben Bernanke, ancien gouverneur de la Réserve fédérale, ces achats se justifient-ils ?   Le rendement financier Au plan du rendement financier, la réponse est oui. Suite à la décision de la Réserve fédérale de relever son taux directeur en décembre 2015, le rendement des obligations américaines à 10 ans n’a cessé d’augmenter passant de 1,50 % en juillet 2016 à 3,25 % aujourd’hui. Dans le même temps, les taux allemands ont été négatifs (-0,09 % en juillet 2016) avant de remonter à 0,44 % aujourd’hui. Non seulement les taux des obligations du Trésor sont plus élevés mais le marché obligataire américain est aussi plus…
Publié dans En France
Écrit par
En savoir plus... 0
Nos petits-enfants sauveront l’honneur des Poilus   Le spectacle médiatique qui est imposé actuellement à l’opinion publique avec ces joutes verbales qui mélangent de façon confuse jour après jour Pétain et la transition écologique est absolument consternant… Pourtant, loin de ces convulsions politiciennes, de belles initiatives ouvrent localement de nouveaux champs d’espérance pour notre pays. Ce fut le cas le 9 novembre à Fouesnant, petite ville de 10 000 habitants située face à l’archipel des Glénan. 450 collégiens et lycéens ont travaillé depuis des mois avec leurs professeurs afin d’accompagner un projet pédagogique autour du Centenaire, porté et mis en œuvre par le trinôme académique, en collaboration étroite avec l’ONACVG (2), le monde combattant, les élus, les correspondants Défense et les chefs d’établissement du Finistère.  Ces jeunes viennent de faire avec leurs professeurs une démonstration exceptionnelle, certes de patriotisme au travers leur mobilisation, mais surtout d’ouverture du questionnement sur les questions…
Publié dans En France
Écrit par
En savoir plus... 0

Adossée à des fondamentaux politiques avérés. Magistro, une tribune critique de bon sens, raisonnée et libre, d'information civique et politique.

Top Desktop version