Méthode OKR : On vous dit tout

Les objectifs et résultats clés (OKR) sont un cadre de réflexion critique et une méthodologie de fixation des objectifs qui aident les entreprises à aligner leurs objectifs et à s’assurer que chacun travaille en collaboration sur les objectifs qui comptent vraiment. Les OKR peuvent être mis en œuvre à l’aide de feuilles de calcul ou, plus couramment, d’un logiciel OKR.

Qu’est-ce que la méthode OKR ?

La méthodologie OKR est un processus simple qui consiste à fixer et à aligner les buts de l’entreprise et de l’équipe (objectifs) et à relier chaque objectif à 3-5 résultats mesurables (résultats clés) pour mesurer les progrès. Par exemple, augmenter _ de X à Y. Réduire de X%. Améliorer __ jusqu’à X%. Les résultats clés peuvent être mesurés sur une échelle de 0 à 100 % ou à l’aide de toute unité numérique (ex : montant en dollars, %, éléments, etc.).

Au fur et à mesure que vous progressez vers chaque résultat clé, vous progressez vers l’objectif sur une échelle de 0 à 100 %. Les objectifs sont également soutenus par les activités et initiatives hebdomadaires (plans) que vous entreprendrez pour faire progresser un objectif. Les plans doivent être créés sur une base hebdomadaire et être liés à vos objectifs.

ObjectifsRésultats clésPlans
Aspirationnel
Qualitatif
Limité dans le temps
Mesurable
Quantitatif
Basé sur la valeur
Actions/Initiatives
Tactique
Priorités hebdomadaires
arrows, growth hacking, profit

Exemples – méthode OKR

Maintenant que nous avons une meilleure idée de ce qui constitue un bon OKR. Examinons quelques exemples et voyons ce qui est bon ou pourrait être amélioré dans chacun d’eux.

Exemple 1

Objectif : Concevoir, créer et lancer un nouveau produit

Résultats clés :

  • Interroger 50 clients existants sur ce qu’ils aimeraient voir dans une nouvelle gamme de produits.
  • Créer un nouveau produit

Dans ce cas, l’OKR pourrait être amélioré. L’objectif n’est probablement pas réalisable en un seul trimestre. Et si le premier KR est bon, le second résultat n’est pas quantifiable.

Exemple 2

Objectif : Mettre en œuvre une nouvelle campagne de courrier électronique sortant

Résultats clés :

  • Rédiger le texte de l’e-mail à envoyer aux prospects sortants
  • Obtenir une liste de clients potentiels
  • Envoyer un e-mail à toutes les personnes figurant sur la liste

Malheureusement, ceci ne serait pas considéré comme un OKR mais plutôt comme un projet avec une liste de tâches. Rappelez-vous que les objectifs sont de grandes aspirations et que les OKR sont une mesure quantifiable de cet objectif.

Exemple 3

Objectif : Faire en sorte que votre entreprise devienne virale

Résultats clés :

  • Générer 100 000 vues sur notre chaîne youtube.
  • Obtenir 10 000 nouveaux adeptes sur instagram
  • Augmenter de 20 % le trafic de recherche organique vers notre site web

Ceci est un bon exemple d’un OKR. L’objectif est ambitieux et fait progresser l’entreprise, tandis que les résultats clés sont numériques et quantifient objectivement le succès de l’objectif global. Les mauvais résultats clés pour cet objectif seraient les suivants

Mauvais résultats clés :

Faire des vidéos pour Youtube,
Obtenir plus de followers sur Instagram
Améliorer le référencement

Qu’est-ce que la fixation d’objectifs ?

Les OKR servent de méthode de fixation des objectifs. Mais avant de s’y intéresser de plus près, il faut bien comprendre ce que signifie le terme « objectif ». Vous avez probablement entendu parler de différents termes tels que buts, cibles, OKR et indicateurs clés de performance (ICP)/mesures. Dans de nombreux cas, ces termes sont mélangés. Il convient de définir chacun d’entre eux afin d’éviter toute confusion.

success, strategy, business

Que sont les objectifs ?

Les objectifs dans une entreprise sont quelque chose qu’une société prévoit d’atteindre dans le futur. Un objectif est le résultat que vous voulez obtenir. Au fond, les objectifs sont une question d’engagement. Ils donnent une direction à l’entreprise et vous aident à vous concentrer sur ce qui est important. Les objectifs peuvent être globaux (directionnels) et se concentrer sur les objectifs les plus importants de l’entreprise (les objectifs de l’entreprise), ou opérationnels et se concentrer sur les priorités spécifiques à une fonction au niveau de l’équipe. Selon le niveau, les objectifs peuvent également remplir des niches spécifiques basées sur les besoins de développement.

Les objectifs doivent être connus de tous dans l’entreprise et les initiatives planifiées doivent aider votre équipe à progresser vers ces objectifs.

Buts et objectifs

La frontière entre les buts et les objectifs est si mince qu’elle n’existe pas. Ils représentent tous deux un résultat ou une réalisation souhaitée. Il existe différentes théories selon lesquelles les buts sont généralement à plus long terme et couvrent l’ensemble de la situation, tandis que les objectifs sont plus spécifiques, réalisables et fixés à court terme.

La séparation des buts et des objectifs peut être pertinente pour certaines méthodes de fixation des objectifs, mais elle n’est absolument pas nécessaire pour l’utilisation des OKR. Nous disons que c’est la même chose ! Essayer de séparer ces deux termes ne vous apporte aucune valeur ajoutée, alors pourquoi s’en soucier ?

Ce que les objectifs ne sont pas

Que sont les indicateurs clés de performance, les paramètres et les objectifs ?


Les KPI, les métriques et les objectifs sont des termes importants pour comprendre comment se porte votre entreprise. Les KPI et les métriques sont des mesures commerciales et signifient la même chose. Ces mesures représentent les performances de l’entreprise. Le suivi des KPI de l’entreprise vous aide à comprendre si l’entreprise est en bonne santé ou non. Il est important de déterminer quels sont les éléments que vous devez mesurer dans votre entreprise. Il peut s’agir du taux de désabonnement, du MQL, du NPS, etc. en fonction des activités de votre entreprise.

Les objectifs sont des niveaux de performance que vous fixez pour vos KPI/métriques. Par exemple, les commerciaux peuvent fixer un objectif pour le nombre de réunions avec les clients dont ils ont besoin par mois. Alors que la métrique est le nombre qu’ils ont effectivement atteint.

La différence entre les objectifs et les KPI/métriques et les cibles est qu’un objectif est quelque chose que vous voulez atteindre, tandis que les KPI/métriques représentent votre situation et les chiffres que vous atteignez quotidiennement pour faire fonctionner l’entreprise. Si les indicateurs clés de performance de l’entreprise fonctionnent bien, il n’est pas nécessaire de prendre des mesures supplémentaires à leur sujet. Les objectifs sont quelque chose qui est sous les feux de la rampe et il s’agit de prendre différentes mesures pour les atteindre. Les KPI/métriques et les cibles représentent la situation actuelle, tandis que les objectifs vous indiquent la direction que vous souhaitez prendre.

Les objectifs peuvent également être fixés pour l’orientation stratégique de l’entreprise. En d’autres termes, les objectifs ont tendance à découler des indicateurs clés de performance (ICP) et des mesures qui n’atteignent pas leurs cibles ou des décisions stratégiques (par exemple, l’expansion dans un nouveau pays ou une nouvelle région, ou la décision d’une entreprise de se concentrer sur sa différenciation).

email, email marketing, newsletter

Vos objectifs sont fixés, quelle est la suite ?

Les objectifs sont poussés en avant par des plans. Si les objectifs répondent à la question « où », les initiatives sont la partie « comment ». Nous aimons utiliser le terme « initiatives », mais vous pouvez utiliser d’autres termes comme « plans », « tâches », « actions (clés) », « projets », etc. Les objectifs ne sont certainement pas une simple liste d’initiatives, car le fait d’en réaliser une ne signifie pas que le résultat est celui escompté.

Les initiatives sont importantes car si vous ne vous concentrez pas sur vos objectifs et n’avez pas de plan pour les atteindre, il y a de grandes chances que vous échouiez. Si vos objectifs ne progressent pas, vous devez changer ce que vous faites ou essayer de nouvelles initiatives. Il est crucial d’être prêt et ouvert d’esprit pour changer les méthodes ou essayer de nouvelles choses dans votre entreprise lorsque vous essayez de l’amener à de nouveaux sommets.

Ce que les OKRs ne sont pas…

Maintenant que vous avez compris ce que sont les mesures, les indicateurs clés de performance et les objectifs, voyons ce que les OKR ne sont pas.

Les OKR ne sont pas des KPI

Les KPI (Key Performance Indicators) sont souvent utilisés pour fixer des objectifs de revenus, de croissance ou de performance (nombre d’affaires conclues, trafic sur le site web, utilisateurs actifs quotidiens, nombre de nouveaux clients payants, LTV des clients, etc.) Disons que vous voulez gagner 100 000 $ en trois mois, soit une augmentation de 30 % par rapport au trimestre précédent. C’est votre objectif KPI.

Mais il ne suffit pas de rêver à des chiffres. Que devez-vous améliorer, réparer ou innover dans votre entreprise pour atteindre ce chiffre et que mesurerez-vous régulièrement pour savoir si vous vous améliorez ? Ce sera l’objet de votre objectif et de vos résultats clés.

Avec les OKR, vous définissez un domaine à améliorer ou un problème à résoudre et vous fixez des résultats clés qui permettront de mesurer votre progression vers l’objectif. Il est important de rédiger des résultats clés mesurables et basés sur les résultats, que vous pourrez mettre à jour régulièrement, de préférence chaque semaine.

Avantages de la méthode OKR

Les OKR vous permettent de fixer et de communiquer les objectifs les plus importants de votre organisation de manière organisée, ciblée et transparente. Les OKR sont particulièrement utiles si votre équipe s’agrandit, si vos anciennes méthodes ne sont plus adaptées ou si vous avez des difficultés à atteindre vos objectifs et à améliorer votre productivité. Quel que soit votre point de départ, le principal avantage de l’utilisation des OKR est une entreprise unifiée où chacun sait exactement ce qu’il doit faire et se sent motivé pour le faire.

services, references, advantages

Les OKR présentent de nombreux autres avantages. Nous avons d’ailleurs écrit un article entier sur les avantages de la méthodologie OKR et sur les raisons pour lesquelles vous devriez mettre en œuvre les OKR dans votre organisation.

Si l’utilisation des OKR sur une feuille de calcul ou des documents offre certains de ces avantages, l’utilisation d’un logiciel spécial OKR peut en offrir encore plus. Il automatise le processus et fournit des fonctionnalités supplémentaires, ce qui offre une visibilité et un engagement accrus, ce qui fait souvent défaut aux feuilles de calcul.

Historique de la méthode OKR

Pour un bref historique, retournons dans les années 1970. Le disco est à la mode, les pantalons à pattes d’éléphant sont à la mode, et Andrew Grove, président d’Intel, a été le premier à développer et à mettre en œuvre les OKR dans son entreprise, et à en documenter les principes essentiels dans le livre « High Output Management ». Andy Grove a remodelé le management en quelque chose de plus simple et de plus facile en posant deux questions essentielles.

  1. Où est-ce que je veux aller ?
  2. Comment vais-je m’organiser pour y arriver ?

Nous sommes en 1974, John Doerr rejoint Intel et est initié aux OKR. Plus tard, Doerr a servi de conseiller dans les premiers temps de Google et, en 1999, il a présenté les OKR aux fondateurs de Google. Aujourd’hui, Doerr est bien connu pour avoir défendu la solution de fixation d’objectifs et Google utilise toujours les OKRs à ce jour.

Et cette méthode est restée en vigueur dans de nombreuses autres entreprises, dont Google, Twitter, Spotify, LinkedIn, Amazon, et bien d’autres encore. Vous pouvez consulter une liste exhaustive des entreprises qui utilisent les OKR ici.

Le plus grand changement de ces dernières années a été l’explosion du nombre d’utilisateurs d’OKR et de la technologie permettant de les mettre en œuvre. Des leaders d’opinion comme Weekdone proposent des logiciels OKR depuis plus de sept ans, ce qui en fait un secteur bien établi.

Démarrer avec la méthode OKR : Le guide

user guide, instructions, text

La structure de base des OKR est plutôt simple et rationalisée. Vous pouvez définir les OKR dans une feuille de calcul ou dans un logiciel spécial OKR. Suivez ces 5 étapes pour commencer.

1 – Définissez vos objectifs

Lorsque vous commencez à définir vos premiers OKR, commencez par définir un objectif pour votre entreprise. (Au fur et à mesure que vous vous sentirez plus à l’aise avec les OKR, vous pourrez ajouter d’autres objectifs pour votre entreprise, mais vous ne voudrez jamais en fixer plus de 5).

Communiquez et expliquez cet objectif à vos équipes fonctionnelles (par exemple, le développement de produits, le marketing, les ventes, etc.) et demandez à ces équipes de définir leurs propres objectifs afin de les aligner sur celui de l’entreprise. Chaque équipe doit réfléchir à la manière dont elle peut contribuer à la réalisation des objectifs de l’entreprise.

N’oubliez pas que les objectifs doivent être ambitieux, qualitatifs, limités dans le temps et réalisables.

2 – Définissez vos résultats clés

Pour chaque objectif d’équipe, définissez 3 à 4 résultats clés mesurables. Le rôle des résultats clés est de mesurer les progrès accomplis dans la réalisation de l’objectif de l’équipe. Les objectifs de l’entreprise n’ont pas besoin de résultats clés, car ils seront mis en œuvre par les OKR d’équipe.

Les résultats clés mesurables peuvent être définis de différentes manières :

  • Augmenter _ de X à Y Réduire de X%.
  • Améliorer _ jusqu’à X%.

En faisant progresser les résultats clés, vous faites avancer l’objectif. Les résultats clés peuvent être basés sur la croissance, la performance, le revenu ou l’engagement.

3 – Mettez à jour vos OKR

Bien que vous deviez fixer les OKR de l’équipe tous les trimestres, il est important de revoir vos OKR chaque semaine. De cette façon, vous pouvez vous assurer que vous restez sur la voie de vos objectifs et fournir et donner du feedback aux membres de l’équipe si nécessaire.

4 – Planifiez vos activités

Il est également important d’intégrer les OKR dans vos activités hebdomadaires. Chaque semaine, réfléchissez aux projets et aux plans sur lesquels vous devriez vous concentrer pour atteindre ces objectifs et mettez-les par écrit. De cette façon, vous pouvez voir comment tous vos efforts vous aident à atteindre vos objectifs.

5 – Révisez vos OKR

À la fin du trimestre, chaque équipe doit faire le point sur la réalisation de ses OKR. Voyez ce que vous avez fait de bien et ce que vous pouvez améliorer. À partir de là, vous pouvez commencer à planifier les prochains OKR de votre équipe.

À l’échelle de l’entreprise, vous devriez procéder à une révision des OKR deux ou trois fois par trimestre afin de partager les réflexions et les enseignements.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *