Les produits financiers : la liste complète

Ces temps-ci, on entend de plus en plus parler des produits financiers. Bien que cette expression soit très intrigante, ce n’est pas tout le monde qui en connait la véritable signification. Pourtant, les produits financiers peuvent aider à se construire financièrement si l’on sait comment en obtenir et comment les gérer. Voici donc, toutes les informations nécessaires à savoir sur les produits financiers.

Produits financiers : qu’est-ce que c’est ?

Un produit financier est un produit généralement présenté sous la forme d’un contrat, fourni aux consommateurs et aux entreprises ou à d’autres organisations par des institutions financières telles que les banques, les compagnies d’assurance, les sociétés de courtage, les sociétés de crédit à la consommation et les sociétés d’investissement, qui constituent toutes le secteur des services financiers.

Les produits financiers se caractérisent aussi par le fait qu’il n’y a pas d’actifs ou de services réels échangés, même s’il peut y avoir une référence à de tels actifs par exemple dans un contrat d’hypothèque, de produits dérivés ou d’assurance. Les services auxiliaires qui peuvent être associés à un produit financier sont, par exemple, des comptes électroniques ou d’autres installations qui permettent l’exécution et le suivi de la relation en cours.

Différences entre produits financiers et transactions

La finalité d’un contrat financier constitue une transaction financière, mais une transaction financière n’implique pas nécessairement un produit financier. Par exemple, l’échange d’espèces d’une devise à une autre peut être une transaction anonyme, au comptant et pas un produit financier. En revanche, un échange programmé d’argent entre deux contreparties éponymes dans le cadre d’un contrat de swap est bien un produit financier.

Différences entre produits financiers et infrastructures

Les services financiers peuvent donner accès à une infrastructure sans que cet accès n’implique un produit ou contrat financier au sens classique du terme. Par exemple, un compte courant donnant accès à un système de paiement impliquera un contrat et des frais de produit, mais ne spécifie aucun échange monétaire significatif entre le fournisseur et l’utilisateur.

Pour résumer, un produit financier est un instrument ou un moyen dans lequel et avec lequel une personne peut soit :

  • Faire un investissement financier,
  • Emprunter de l’argent,
  • Épargner de l’argent.

Les produits financiers sont émis par des banques, des institutions financières, des gouvernements ou des entreprises.

Les différents produits financiers

Il existe plusieurs produits financiers de nos jours et donc, ceux qui souhaitent investir dans le domaine ont le choix.

Les actions

Les actions sont les produits financiers les plus populaires et lorsqu’on parle d’actions, on parle de détenir une partie d’une entreprise. Ceux qui achètent des actions deviennent actionnaires et ils obtiennent une partie des bénéfices de la société qu’ils possèdent en partie, que l’on appelle les dividendes.

Où que l’on soit dans le monde, il est possible d’acheter des actions en bourse dans n’importe quel domaine de l’économie. Concrètement, cela signifie que vous pouvez acheter des actions des entreprises axées dans la mode, l’alimentation, les nouvelles technologies ou encore l’énergie.

Les obligations

Les obligations ne sont rien d’autre que des reconnaissances de dettes. Concrètement, les personnes qui possèdent des obligations possèdent des parts de dettes d’une entreprise ou d’un État. Ces personnes sont rémunérées puisque les États et les entreprises s’engagent à les rembourser à l’échéance.

Le principe est donc simple : vous prêtez de l’argent à une entreprise ou un État endetté, en contrepartie, vous serez remboursé avec des intérêts. Vous pourrez être rémunéré tous les trimestres, tous les ans ou à l’échéance. Vous pourrez acquérir des obligations en allant sur le marché obligataire et leur cours varie souvent.

Les devises

Le marché des devises, le Forex ou le marché des changes est celui sur lequel on retrouve ceux qui veulent acheter et vendre des devises. Concrètement, c’est un marché virtuel où les particuliers, les entreprises et les opérateurs peuvent acheter et vendre des monnaies convertibles.

Dans le marché des devises, les devises sont cotées par paire et c’est un marché qui consiste à parier sur la hausse de la première devise par rapport à la seconde. C’est un marché accessible à tout moment et il est possible d’y accéder même avec de petites sommes et les transactions y sont faciles à faire.

Les produits collectifs (OPC)

Les Organismes de Placements Collectifs que l’on connait sous l’acronyme OPC, sont des instruments financiers instaurés par des sociétés spécialisés et agrées pour gérer l’épargne publique. Ces épargnes publiques sont gérées suivant une orientation définie au préalable.

Il existe deux types de OPC : les OPC en valeurs mobilières et les Fonds d’Investissement Alternatifs. En somme, en achetant une part de OPC, un particulier accède à un portefeuille diversifié qu’un professionnel gère. Ceux qui optent pour les OPC peuvent bénéficier régulièrement de dividendes qu’ils peuvent réinvestir.

Les produits dérivés

Les Future, les CFD, les Warrants et les Options qui sont les produits financiers dérivés plus prisés. Les Warrants sont émis par une entreprise spécifique et ils permettent de vendre ou d’acheter un actif sous-jacent à un prix déterminé à l’avance jusqu’à une échéance tandis que les Options sont négociées en Bourse.

Les Futures sont des contrats à terme à engagement ferme qui engagent un acheteur à acheter un actif sous-jacent à un prix déterminé à la date d’expiration. Pour ce qui est des CFD ou Contrat For Difference, il s’agit d’un processus qui prévoit qu’un vendeur paie à un acheteur la différence entre le prix d’un bien sous-jacent à une date ultérieure.

Parmi les produits financiers dérivés, on peut aussi citer le Turbo qui permet de faire un placement un produit financier sans forcément avoir à le posséder.

Zoom sur les risques des placements financiers

Si les produits financiers vous intéressent, notez que les obtenir n’est pas un acte sans risque. Aussi, avant de réaliser des placements financiers, il convient de prendre le temps de bien réfléchir aux options de sécurité diverses.

Si vous songez à placer votre argent, vous devez avoir conscience du fait que le marché est volatil et que la liquidité du produit peut souvent poser problème. La volatilité du marché s’explique par le changement assez constant de l’offre et de la demande. Pour ce qui est de la liquidité des produits, elle correspond à la possibilité de vendre le produit acheté. En effet, le marché pourrait ne pas être favorable à la revente des produits financiers qu’on a acquis.

Il faudra également se préparer à la perte des capitaux et l’inflation quand on se décide à placer son argent. Compte tenu du fait que les marchés évoluent rapidement et constamment, du capital peut se perdre en cours de route et la revente des sous-jacents peut être compliquée par la suite. Par ailleurs, à cause de l’inflation, les investissements peuvent connaître une certaine dépréciation et une baisse de pouvoir d’achat du capital investi.

Enfin, il faudra aussi se préparer à la qualité de gestion du produit, la solvabilité de l’émetteur et la non-garantie de la performance. Vous risquez de perdre une partie de vos fonds investis si vous choisissez mal votre gestionnaire de produits financiers. Quant à la non-garantie de la performance, elle peut être causée par les changements constants du marché. De ce fait, les actifs sous-jacents risquent de ne pas atteindre leurs objectifs et c’est de cette manière qu’il devient compliqué de garantir la performance.

Pour limiter les risques d’un placement financier, il faudra bien déterminer la durée et le choix du placement et le moment auquel il faut le faire. Malgré tout, les spécialistes sont unanimes : plus le risque est élevé, plus la rémunération est grande et donc, il est plus que nécessaire de trouver le juste milieu. Pour minimiser les risques, il est important de se faire conseiller par un spécialiste en produits financiers.

Quel rendement espérer avec des produits financiers ?

Dans le domaine des placements financiers, on peut espérer des rendements. Cependant, les rendements diffèrent en fonction de la nature des placements financiers. Concrètement, cela signifie que le rendement peut être important pour les Obligations alors qu’il peut être faible pour les autres produits financiers. Par ailleurs, à titre indicatif, pour les actions, le rendement peut se situer entre 6 et 15% par an.

D’ailleurs, il faut noter le fait que dans le domaine des placements financiers, plus les risques sont élevés, plus on peut espérer des rendements élevés. Les observateurs rapportent qu’on peut espérer des rendements élevés avec le marché des devises et les produits spéculatifs et dans la logique, c’est dans ces domaines que les risques de perdre sont aussi élevés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *